Quels sont les diagnostics à faire avant la vente d'un appartement à Aulnay-sous-Bois ?

Partager sur :
Quels sont les diagnostics à faire avant la vente d'un appartement à Aulnay-sous-Bois ?

Avant la vente de votre appartement à Aulnay-sous-Bois requiert, pensez à déterminer à l’avance les diagnostics qu’il vous faut présenter. Voici les plus incontournables. 

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Le DPE est un diagnostic inévitable lors de la vente d’un bien immobilier, qu’il soit rattaché ou non à une copropriété. Il vise à mesurer la quantité d’énergie qu’il consomme au cours d’une année et la quantité de gaz à effet de serre générée par cette consommation. De l’expertise, on peut obtenir la liste des travaux de rénovation énergétique à faire. 

Pour faire entreprendre le DPE, il faut prévoir entre 100 à 250 euros. 

Le diagnostic Carrez

Dès lors que la vente concerne un lot de copropriété, le diagnostic Carrez est obligatoire. Il vise à mesurer la surface de plancher des espaces privatifs du lot à vendre. Le mesurage doit être fait selon une technique précise instaurée par la loi Carrez.

Pour faire réaliser le métrage Carrez, il faut prévoir dans les 100 euros. 

L’état des risques et pollutions (ERP)

L’ERP est un diagnostic qui vise à identifier les risques d’origine naturelle, sismique, minière et technologique auxquels le bien immobilier à vendre est exposé. Il peut également s’intéresser au potentiel radon ainsi qu’aux conséquences probables d’une pollution du site d’implantation. 

Pour le faire réaliser, il faut prévoir dans les 40 euros. 

Le diagnostic amiante

Lorsque votre appartement se situe au sein d’un immeuble dont la construction remonte à avant 1997, le diagnostic amiante est obligatoire. Il vise à détecter l’éventuelle présence nocive de cette substance dans le logement et dans l’immeuble. 

Pour le faire réaliser, il faut prévoir dans les 100 euros. 

Le constat de risque d’exposition au plomb (CREP)

Quand l’immeuble qui abrite l’appartement a été construit avant 1949, le CREP est obligatoire. Il permet de détecter l’éventuelle présence de cette substance au sein du logement. 
Pour le faire réaliser, il faut prévoir dans les 150 euros.